Définition : La toux est essentiellement un acte réflexe naturel de défense des voies respiratoires. Elle peut parfois être volontaire.

 

Mécanisme de la toux :

Elle est déclenchée par une irritation de la muqueuse respiratoire entre le pharynx et les poumons. Elle se décompose en trois phases successives :

-       une inspiration profonde et rapide remplissant d'air le poumon ( ouverture de la glotte)

-       une contraction violente des muscles expiratoires abdominaux et du diaphragme ( fermeture de la glotte provoquant une augmentation de la pression thoracique)

-       une expulsion soudaine : contraction du diaphragme et ouverture brusque de la glotte. L'air expiré à environ 250m/s engendre une énergie qui va permettre le décollement des mucosités.

 

 

Caractère de la toux : La toux est un symptôme, il convient avant tout d'en découvrir la cause par un interrogatoire.

Celui-ci va permettre de préciser le caractère de la toux :toux sèche ou grasse.

- Toux sèche : toux d'irritation, non productive souvent spasmodique.

Cette toux peut être incessante, épuisante responsable d'insomnie.

Ex :dans la laryngite, l'angine, dans la phase initiale des bronchites aigües, dans la toux allergique, asthmatique , la toux du reflux gastro-oesophagien, dans certaines tumeurs...

c'est dans ce genre de toux que l'on utilise des antitussifs. Les antitussifs seront pris de façon ponctuelle.

- Toux grasse : toux d'épuration, productive. Cette toux doit être respectée car elle va permettre d'évacuer les mucosités de l'arbre trachéo-bronchique. C'est dans ce genre de toux que seront utilisées des substances fluidifiantes, expectorantes.

Ex : bronchites chroniques, emphysème, sinusites chroniques...

 

 

Facteurs déclenchants :

-       thermique : brusques changements de température, température trop basse ou trop haute.

-       humidification ambiante insuffisante : air trop sec

-       pollutions chimiques, industrielles, fumée de tabac.

-       Allergènes : pollens, acariens, animaux

-       psychogènes : toux d'origine psychologique surtout chez le sujet jeune.

-       iatrogènes : bêta- bloquants, inhibiteurs de l'enzyme de conversion

-       insuffisance cardiaque,...

 

 

Comment traiter la toux par les huiles essentielles :

Dans le cas de toux sèche :

On utilisera des huiles essentielles  qui contiennent des esters (antispasmodique, calmant anti-inflammatoire), des phénols méthyl-éthers comme l'estragol dans l'estragon (antispasmodique et antalgique puissants), des terpènes comme l'alpha-pinène dans le cyprès, le tea-tree (décongestionnant respiratoire régulateur de l'inflammation (cortison like)) :

Les huiles essentielles les plus utilisées dans la toux sèche sont :

 

Huile essentielle biologique de cyprès Ladrome-He de lavande vraie (lavandula vera, angustifolia) ou lavandin super (lavandula burnati super) propriétés antispasmodique, calmante, antalgique

-He de Mandarine (Citrus reticulata) : antispasmodique, calmante, améliore le sommeil pendant les périodes de toux, peut s'utiliser en diffusion atmosphérique notamment dans les chambres d'enfant.

Attention cependant au risque de photosensibilisation.

-He de petit grain bigaradier (Citrus aurantium ssp aurantium) : antispasmodique

-He de cyprès : Cupressus sempervirens.

Antitussif majeur des toux spasmodiques, sèches coqueluchoïdes, décongestionnant de la muqueuse respiratoire.

Contre-indiqué en cas de cancers hormonodépendants et de mastoses.

-He d 'Estragon : Artemisia dracunculus

Antispasmodique puissant, anti-inflammatoire dans les toux spasmodiques, allergiques.

Ex de formule :

He Cupressus sempervirens                        1 ml

He Lavandula angustifolia                          1 ml

He Citrus aurantium ssp aurantium             1 ml

Hv de noisette                                         15 ml

 

 

Dans le cas de toux grasse :

Les huiles essentielles utilisées favoriseront la mobilisation et l'élimination des mucosités.

Les huiles essentielles expectorantes sont riches en oxydes terpéniques (1,8 cinéole)  terpènes : expectorants balsamiques ( pinène alpha, bêta) substances qui provoquent la sécrétion de mucus par la muqueuse trachéo-bronchique en stimulant directement les cellules sécrétrices.

Cette augmentation de mucus va protéger la muqueuse, dissoudre, englober et faciliter l'expulsion des agents irritants.

Les huiles essentielles à propriétés expectorantes sont celles d'Eucalyptus (Eucalyptus globulus, radiata) de Pin ( Pinus maritimus, Pinus sylvestris), de sapin ( Abies balsamea, Picea mariana ) de Niaouli ( Melaleuca quinquenervia) de Myrte ( myrtus communis)

Les huiles essentielles à propriétés fluidifiantes , mucolytiques :

Elles vont fluidifier les sécrétions bronchiques qui obstruent les bronches pour permettre l'expectoration grâce à leurs richesses en cétones ( verbénone , menthone, bornéone: camphre , pipértitone, menthone)

Par ex : He d'Eucalyptus mentholé: Eucalyptus dives

He de menthe poivrée : Mentha piperita 

Les cétones  sont à utiliser avec précaution ( avis d'un professionnel de santé car elles sont neurotoxiques et cette toxicité dépend de la dose, de la molécule, de la voie d'administration, de l'âge). Ne pas utiliser en interne et diluer dans une huile végétale 10 à 15 % en usage externe. Contre-indication : femmes enceintes, allaitantes, sujets épileptiques, enfants de moins de 6 ans.

 

 

En cas de toux grasse on pourra utiliser :Huile essentielle bio d'eucalyptus globuleux Ladrome

He d'eucalyptus globulus : c'est l'anti-infectieux des voies respiratoires basses chez l'adulte, expectorant , immunostimulant

He d'Eucalyptus radiata : plus doux que globulus, sera préféré chez l'enfant dans toutes les infections des voies respiratoires, expectorant, mucolytique.

He d'eucalyptus dives : voir précédemment

He de Lavandula spica : antalgique, expectorante, anticatarrhale

He de Picea mariana : anti-inflammatoire, expectorante, mais aussi antispasmodique.

He de Niaouli : Melaleuca quinquenervia ct cinéole : expectorant, anticatarrhal balsamique.

He de Thymus vulgaris ct linalol qui peut être utilisé chez l'enfant de plus de 7 ans dans les rhumes et affections broncho pulmonaires.

He de ravintsara : cinnamomum camphora 1,8 cinéole ou He de mandravasarotra (Saro) : antiseptique, antiviral, expectorant, mucolytique.

He de laurus nobilis: laurier noble: antalgique, antispasmodique, expectorant, mucolytique, anti-infectieux majeur.

D'autres huiles essentielles peuvent être utilisées.

 

Ex de formule pour toux grasse

He d' Eucalyptus radiata                        2ml

He de Ravintsara                                  2ml

He de Rosmarinus off ct verbénone          2ml

Hv de noisette                                    30ml

 

Autre formule Dr baudoux (guide pratique d'aromathérapie familiale et scientifique)

He Saro                          30 gouttes

He camomille noble       10 gouttes

He laurier noble             10 gouttes

HV Noyaux d'abricot     50 gouttes

8 à 10 gouttes du mélange sur le thorax et sur le haut du dos 3 à 4 fois par jour pendant 7 jours et selon besoin 3 gouttes sous la langue 4 fois par jour (usage interne interdit chez la femme enceinte et l'enfant)

 

Attention pour l'emploi des huiles essentielles vérifier les précautions d'emploi , les contre-indications.

 

Conseils hygiéno-diététiques :

Eviter les changements brusques de température.  

Arrêter la consommation de tabac.

Boire régulièrement des boissons chaudes.

Dormir la tête surélevée.

Assurer une bonne humidification atmosphérique.

Se moucher régulièrement : un écoulement rhinopharyngé postérieur entretient la toux grasse. Utilisation de sérum physiologique.